Bienvenue sur le site officiel
de Bascous

Histoire
 

La seigneurie de Bascous

Crée le 22/08/2011
La seigneurie de Bascous est, au cours de l’histoire passée de main en mains :
Depuis 1319 les différents seigneurs de Bascous ont toujours prêté allégeance aux comtes d’Armagnac : Bézian de Jaulin, comte de Bascous, Bernard Damoiseau, seigneur de Bascous, Barraston de Bascous, Jean de Bascous dont la fille Anthonie épouse Jean, Bâtard d’Armagnac.

A la fin du XVI siècle, la seigneurie de Bascous est achetée par Adrien de Montluc, prince de Chabanais, baron De Montesquiou (1571 - 1646) qui sera emprisonné pendant plus de 7 ans à la Bastille, accusé de conspiration contre le duc de Richelieu. Il vivait à la cour du roi Henri IV et il est fort probable qu’il n’ait jamais mis les pieds surs ses terres bascaises.

En 1693, sa fille, madame de Sourdis vend la seigneurie de Bascous à Samuel de la Baune (famille bourgeoise de Vic, enrichie dans la finance et la collecte des impôts)
Le château passe ensuite à la famille de Lahitte, puis vers 1830 à M. Ribadieu rentier de Bordeaux qui sera maire du village sous Louis Philippe.
En 1854 M.Pandelé l’acquiert et le transmet à sa fille Mme veuve Lacoste qui le vend à la commune en 1924 pour en faire une mairie et une école qui se trouvaient jusque là dans l’ancienne maison « Sentetz ».
Au départ, le château médiéval de Bascous ne comprenait que la partie centrale de l’édifice actuel (un simple rectangle d’environ 18 m. sur 9. Il a fait l’objet de travaux très importants à la fin du XVII ou au XVIII : l’actuelle et très belle cage d’escalier, la porte d’entrée au fronton triangulaire à l’ouest, le percement régulier des fenêtres de la façade est, et la réalisation de cheminées en stuc et bois donnent à la bâtisse médiévale l’aspect d’une grande maison classique entourée de fossés.
« d’après J. Lapart »

Le reste des articles :